Je me souviens? @ Université de Sherbrooke

@ London on 23-25 April 2015

"The British Association for Canadian Studies (BACS) will hold its annual conference on 23-25 April 2015 at Canada House and the British Library Conference Centre, London."

« The British Association for Canadian Studies (BACS) will hold its annual conference on 23-25 April 2015 at Canada House and the British Library Conference Centre, London. »

Libre d’accès: L’école et la nation

Une vieille question, si nationale. « Et d’abord, l’école n’est pour rien dans la création de la nation française », affirme d’emblée Antoine Prost. Pourtant, en France, dès lors que la société et le pouvoir politique s’interrogent sur la nation et ses troubles, c’est à l’école qu’ils posent la question de l’identité collective et de sa construction, c’est vers elle qu’ils se tournent pour rechercher les responsabilités, imaginer les solutions. Ainsi, ce livre interroge, en s’en détachant,...

« Une vieille question, si nationale. « Et d’abord, l’école n’est pour rien dans la création de la nation française », affirme d’emblée Antoine Prost. Pourtant, en France, dès lors que la société et le pouvoir politique s’interrogent sur la nation et ses troubles, c’est à l’école qu’ils posent la question de l’identité collective et de sa construction, c’est vers elle qu’ils se tournent pour rechercher les responsabilités, imaginer les solutions. Ainsi, ce livre interroge, en s’en détachant,… »

@ Québec ce samedi au Morrin Center

Rencontres ambiguës. relations entre anglophones et francophones au Québec.

9 h – 10 h30 LES CONSTRUCTIONS DE LA MÉMOIRE ET DE L’HISTOIRE DES RELATIONS ENTRE ANGLOPHONES ET FRANCOPHONES / MEMORIAL AND HISTORICAL CONSTRUCTIONS OF ANGLOPHONE-FRANCOPHONE RELATIONS

Sur Facebook : Rencontres ambiguës: relations entre anglophones et francophones au Québec

May 21-23 @ Trent University

#YouthJeunes150 à Québec

Dans La Tribune de Sherbrooke

L’Université de Sherbrooke a accueilli Sabrina Moisan et Harold Bérubé, de l’UdeS, ainsi que Jocelyn Létourneau, de l’Université Laval, dans le cadre d’une conférence sur l’histoire. Les trois invités ont débattu sur les connaissances des jeunes Québécois en tentant de répondre à diverses questions comme : Que savent-ils à propos de l’histoire du Québec? Est-il vrai de dire que les jeunes vivent au présent sans se soucier du passé? Faut-il réformer l’enseignement de l’histoire du Québec?