The Literary Review of Canada / Je me souviens?

"Consider the widespread publicity accorded to University of Laval historian Jocelyn Létourneau’s new book, Je me souviens? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse. Provocatively, the book’s title is Quebec’s proud motto (“I remember”) undone by a question mark. A study of historical memory in Quebec based on questionnaires completed by more than 2,700 students, it has attracted numerous..."

« Consider the widespread publicity accorded to University of Laval historian Jocelyn Létourneau’s new book, Je me souviens? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse. Provocatively, the book’s title is Quebec’s proud motto (“I remember”) undone by a question mark. A study of historical memory in Quebec based on questionnaires completed by more than 2,700 students, it has attracted numerous… »

Enquêter sur les identités : quelles méthodes ?

Enquêter sur les identités : quelles méthodes ? // Mercredi 17 décembre – 14h30-17H00 // Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, Bordeaux Esplanade des Antilles, salle 2. // Jocelyn Létourneau, chaire d’histoire du Québec contemporain, Université Laval, « Je me souviens ? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse. Histoire d’une enquête menée auprès de 5000 jeunes Québécois »

Enquêter sur les identités : quelles méthodes ? //
Mercredi 17 décembre – 14h30-17H00 // Maison des sciences de l’homme d’Aquitaine, Esplanade des Antilles, salle 2, Bordeaux, France. // Jocelyn Létourneau, chaire d’histoire du Québec contemporain, Université Laval, « Je me souviens ? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse. Histoire d’une enquête menée auprès de 5000 jeunes Québécois »

19 février @ UQÀM

De l’identité historique des nations à l’ère de la mondialisation // Dans le cadre du cycle conjoint de conférences Le Cosmos a-t-il besoin d’un Démos? // Conférence de Jocelyn Létourneau, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain // Avocat du diable : Martin Petitclerc, Professeur au département d’histoire de l’UQAM depuis juin 2006. Il dirige le Centre d'histoire des régulations sociales (CHRS)

De l’identité historique des nations à l’ère de la mondialisation //
Dans le cadre du cycle conjoint de conférences: Le Cosmos a-t-il besoin d’un Démos?  Conférence de Jocelyn Létourneau, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain // Avocat du diable : Martin Petitclerc, Professeur au département d’histoire de l’UQAM depuis juin 2006. Il dirige le Centre d’histoire des régulations sociales (CHRS)

Au Salon du livre de Montréal

Létourneau Je me souviens Salon du livre

Causerie animée par Marie-Andrée Lamontagne

Jocelyn Létourneau Salon du livre de Montréal

Qui a dit que les jeunes ne connaissent pas leur histoire?

Photos : Laurie-Anne Gohier

Conférence à uOttawa ce jeudi 27 nov. : Le passé du Québec et l’Ontario français dans la conscience de sa jeunesse

Entrevue à Radio-Canada en lien avec la conférence.

Table ronde ce dimanche à 16 h 30 au Salon du livre de Montréal ‪#‎slmtl‬

Causerie de Jocelyn Létourneau avec Marie-Andrée Lamontagne sur la scène TD Confort, dimanche 16h30

SÉANCES DE SIGNATURES
dimanche 13h – 14h / 17h – 18h

Dans La Presse cette semaine à propos de la table ronde:

Les jeunes et l’histoire

Directeur de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain de l’Université Laval, Jocelyn Létourneau expliquera les mécanismes de la vaste enquête qu’il a menée auprès de centaines de jeunes qui, avant 2007, avaient suivi le cours Histoire du Québec et du Canada donné en 4e secondaire. Dans la controverse et la confusion, ce cours a été remplacé depuis par le cours Histoire et éducation à la citoyenneté.

M. Létourneau a publié, chez Fides, les résultats de cette enquête (voir tonhistoireduquebec.ca) dans un ouvrage intitulé Je me souviens? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse.

Pour l’auteur de Que veulent vraiment les Québécois? (Boréal, 2006), la conscience historique est «l’idée générale qu’une personne se fait de ce qui a eu lieu» et il semble que l’idée générale que se fait la jeunesse d’ici de l’histoire du Québec soit plutôt «malheureuse». Alignée, selon lui, sur le récit du nationalisme traditionnel présentant un Québec conquis et en mode perpétuel de survie face à l’Anglais assimilateur.

Les jeunes, qui «savent sans connaître», n’en sont pas détachés de l’histoire pour autant. «Ils ont une vision forte de ce qui fut à défaut d’avoir une connaissance pleine de ce qui a été», écrit Jocelyn Létourneau qui préconise dans l’enseignement de l’histoire la présentation de «perspectives plurivoques sur le passé».

Source.

Cours à l’hiver 2015 @ Université Laval

HST 3900 Séminaire: Québec-Canada (1763 à nos jours)

Hiver 2015

Responsable : Jocelyn Létourneau

Objectifs

Ce cours s’adresse à ceux qui se destinent à l’enseignement de l’histoire du Québec au secondaire. L’objectif est d’offrir aux étudiants des éléments de compréhension du passé québécois qui leur permettent de voir autrement, pour éventuellement la présenter de manière inaccoutumée à leurs élèves, l’expérience historique de cette société.

Contenu

Le cours est fondé sur une recherche inédite touchant la conscience historique des Québécois (www.tonhistoireduquebec.ca). Sur la base des résultats principaux de cette recherche – les Québécois ne sont pas dénués de représentations historiques concernant le passé de leur société ; ces représentations sont enracinées dans la mémoire collective et les mythistoires constitutifs de la société québécoise –, il s’agit de voir comment, en s’appuyant sur les avancées de la recherche savante, on peut sortir d’un cadre interprétatif général pour revisiter le passé du Québec en vue de complexifier, sinon de rouvrir, la conscience historique des «gens ordinaires», y compris celle des élèves bien sûr.

Dans ce contexte, différents événements et processus structurants de l’expérience historique québécoise seront revisités à l’aune de problématiques inhabituelles.

Au total, il s’agira de doter les participants du cours d’un bagage de points de vue qui, confrontant certaines visions acquises de l’histoire du Québec, permettra à qui le veut de sortir d’un ordre du pensable concernant le passé québécois.

Fonctionnement

Le cours sera structuré autour d’exposés du professeur ou de conférenciers invités. Il est attendu des étudiants qu’ils participent activement, à partir des lectures qu’ils auront faites, aux perspectives (pro)posées par le professeur ou les conférenciers invités.

Évaluation

Les étudiants auront à produire deux travaux – un court et un long – se rapportant à la matière du cours.

  • Le premier travail : 35%
  • Le deuxième travail : 65%

Bibliographie

  • Jocelyn Létourneau, Je me souviens ? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse, Montréal, Fides, 2014 (ouvrage obligatoire)
  • Jocelyn Létourneau, «Pour une pragmatique de l’enseignement de l’histoire du Québec. Leçons tirées d’une recherche» (en ligne à compter de janvier 2015).
  • Jocelyn Létourneau, Le Québec, les Québécois : un parcours historique, Montréal, Fides, 2004.
  • Jocelyn Létourneau, Que veulent vraiment les Québécois ? Regard sur l’intention nationale au Québec (français) d’hier à aujourd’hui, Montréal, Boréal, 2006.
  • Jocelyn Létourneau, Le Québec entre son passé et ses passages, Montréal, Fides, 2010, 1re partie.
  • Stéphan Gervais, Christopher Kirkey, et Jarrett Rudy, dir., Quebec Questions : Quebec Studies for the Twenty-First Century, Toronto, Oxford University Press, 2011.
  • Peter Gossage, et Jack I. Little, An Illustrated History of Quebec : Tradition and Modernity, Toronto, Oxford University Press, 2012.
  • Brian Young, et John Dickinson, Brève histoire socio-économique du Québec, Sillery, Septentrion, 4e éd., 2009.