Dans la revue de l’Association nationale des éditeurs de livres (septembre 2014)

« À contre-courant des idées reçues, le chercheur avançe qu’en plus d’être intéressés et de posséder une vision de l’histoire du Québec, ils ont des choses à en dire! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s