Archives mensuelles : avril 2017

Conférence le 29 mai @ Toronto

Quelle compréhension avons-nous du passé du Canada et du Québec et comment cette compréhension façonne-t-elle nos relations et nos identités? Les Canadiens de divers horizons, jeunes et moins jeunes, entretiennent-ils des perceptions différentes de l’histoire? À l’heure où le pays célèbre ses 150 ans d’existence, rejoignez Jocelyn Létourneau, professeur d’histoire à l’Université Laval et lauréat 2006 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau et Andréanne LeBrun, doctorante en histoire à l’Université de Sherbrooke et boursière Trudeau 2015, pour discuter de la diversité des regards sur le passé et des défis et potentialités qu’ils comportent pour l’avenir.

Quelle compréhension avons-nous du passé du Canada et du Québec et comment cette compréhension façonne-t-elle nos relations et nos identités? Les Canadiens de divers horizons, jeunes et moins jeunes, entretiennent-ils des perceptions différentes de l’histoire? À l’heure où le pays célèbre ses 150 ans d’existence, rejoignez Jocelyn Létourneau, professeur d’histoire à l’Université Laval et lauréat 2006 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau et Andréanne LeBrun, doctorante en histoire à l’Université de Sherbrooke et boursière Trudeau 2015, pour discuter de la diversité des regards sur le passé et des défis et potentialités qu’ils comportent pour l’avenir.

Source.

Un symposium le 18 mai @ Montréal

Penser l’intervention éducative dans le cadre d’un « écosystème d’apprentissage » : le cas de l’histoire nationale, en comparaisons internationales

L’intervention éducative des formateurs en classe fait depuis longtemps l’objet d’études minutieuses pour optimiser les conditions d’apprentissage des élèves. Il n’est pas une action de l’enseignant qui n’ait été appréciée dans ses tenants et aboutissants. Cependant, dans l’examen des mérites et des lacunes de l’intervention éducative, certains processus et contextes exogènes à la classe et à la prestation du maître, qu’il s’agisse des savoirs sociaux acquis par le jeune ou de sa capacité à reconfigurer les savoirs reçus, demeurent négligés. À la suite d’enquêtes en France, au Québec et en Ontario français menées auprès d’élèves invités à raconter l’histoire de leur pays comme ils l’entendaient, ce qui nous a permis de mettre au jour ce qui constitue leur conscience historique, le symposium traitera les dynamismes d’apprentissage formels et informels des sujets-apprenants et envisagera leurs implications pour l’intervention éducative. L’analyse des récits d’élèves montre que l’on ne peut comprendre ces dynamismes sans les resituer dans le cadre d’un « écosystème d’apprentissage » où le jeune est aussi un acteur de sa formation. La prise en compte de l’expérience sociale des sujets-apprenants dans la problématique de l’intervention éducative semble ainsi une des conditions de réussite de l’apprentissage scolaire, selon des formes que le symposium explorera.

Pour en savoir plus.