Archives de Tag: livre

Image

À paraître en octobre, possiblement pour les Rendez-vous de l’histoire à Blois

recit-du-commun-livre-lantheaume-letourneau

Le récit du commun: l’histoire nationale racontée par les élèves, ouvrage à paraître sous la direction de Françoise Lantheaume et Jocelyn Létourneau.

Cet ouvrage collectif présente les résultats d’une enquête internationale menée auprès d’environ 7 000 élèves âgés de 11 à 19 ans, à qui il a été demandé de raconter l’histoire nationale. Des élèves français, suisses, catalans, allemands ont répondu à un questionnaire et raconté librement « leur » histoire nationale.

Contre les idées reçues d’un manque de connaissances historiques et de l’absence de tout récit commun, l’enquête dévoile des formes de narration, des organisateurs du récit et des contenus partagés, une véritable trame commune. L’analyse de ces formes et contenus précise leurs points forts, mais aussi les absences ou les spécificités nationales, et montre comment les savoirs scolaires coexistent avec d’autres sources de connaissances.

Sont étudiées en particulier les places respectives et les fonctions du politique, de la religion, de la guerre, dans ces récits qui témoignent d’un imaginaire national. Un effet « territorial » est enfin mis en valeur, à la fois moins important que prévu en France et significatif à l’échelle des pays.

Sensibles au contexte, ces récits sont la manifestation juvénile d’une conscience historique en formation, qui s’exprime selon des formes inédites.

Françoise Lantheaume est professeur des universités en sciences de l’éducation à l’Université Lumière Lyon 2 et directrice du laboratoire Éducation, cultures, politiques. Elle étudie l’enseignement de questions scientifiquement et politiquement controversées (colonisation, religions) et le processus de traduction des réformes éducatives jusqu’à la classe.

Jocelyn Létourneau est chercheur au CELAT et professeur d’histoire à l’Université Laval, à Québec. Membre de la Société royale du Canada, il a été boursier de l’Institute for Advanced Study (Princeton), boursier Fulbright à UC-Berkeley, boursier du Collegium de Lyon et chercheur invité à l’Institut d’éducation de University College London. Ses travaux portent sur la conscience historique des jeunes et sur les rapports entre histoire, mémoire et identité.

La petite histoire du livre « Je me souviens? »

Chaque livre a son histoire. L’idée à l’origine de Je me souviens ? remonte à la fin des années 1980. Siégeant alors comme membre du jury du concours Lionel-Groulx, parrainé par l’Institut d’histoire de l’Amérique française, l’historien Jocelyn Létourneau constate que les jeunes, invités à produire un essai sur l’histoire du Québec contemporain, sont porteurs d’une représentation du passé largement structurée par la dichotomie «Grande noirceur/Révolution tranquille». Il cherche à comprendre pourquoi. À partir de ce moment, la question de l’imaginaire historique des jeunes s’impose à lui.

Père de 4 enfants, Jocelyn Létourneau n’a de cesse d’être impressionné par la curiosité et l’intelligence des jeunes. Il a pour son dire que l’on sous-estime allègrement leurs capacités réflexives. La question de la méconnaissance ou de l’indifférence des jeunes pour l’histoire du Québec est un débat qui fait rage dans la province durant les années 1990. Le diagnostic est dur : on parle d’une génération d’amnésiques, d’ados à la mémoire trouée et de jeunes sans ancrage historique.

Perplexe par rapport à de tels jugements, souvent fondés sur des enquêtes critiquables dans leurs tenants et aboutissants, Jocelyn Létourneau a l’idée d’interroger autrement les jeunes sur l’histoire du Québec. Il tire profit de ses cours à l’Université Laval pour surprendre ses étudiants par une question générale assez simple : «Racontez-moi l’histoire du Québec comme vous la connaissez», et par une question complémentaire tout aussi candide (en apparence!) : «Si vous aviez à résumer en une phrase ou une formule l’aventure historique québécoise, qu’écririez-vous personnellement?» Année après année, il amasse des récits et des phrases. Œuvrant à d’autres projets, il n’a guère le temps d’exploiter son extraordinaire corpus. Dans son esprit germent cependant un lot de problématiques, d’hypothèses et de concepts qu’il entend soumettre à l’épreuve des données recueillies.

Pour lire la suite…

Recension par Laurence De Cock du livre « Je me souviens? »

Le livre « Je me souviens? » est maintenant disponible sur l’iTunes Store au prix de 13,99$

 

Au Musée de la civilisation à l’occasion du lancement du livre «Je me souviens? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse»

Jocelyn Létourneau, historien, professeur et auteur (Université Laval) from CELAT on Vimeo.

Introduction – Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse

Feuilletez l’introduction du nouveau livre en cliquant sur l’image

flipbook introduction

Audio : causerie chez Olivieri

Écoutez la causerie enregistrée à la librairie Olivieri lors du lancement du livre Je me souviens? Le passé du Québec dans la conscience de sa jeunesse  : http://www.tonhistoireduquebec.ulaval.ca/ecoutez-la-causerie-enregistree-chez-olivieri/