Archives de Tag: Réforme

À propos du rapport Beauchemin

Entrevue à Radio-Canada cet après-midi – Rapport Beauchemin / Cours d’histoire.

« À la suite du dépôt du rapport des deux experts chargés d’étudier la question du renforcement de l’enseignement de l’histoire nationale, 90 classes de troisième secondaire testeront le nouveau cours d’histoire intitulé  » Histoire du Québec et du Canada » dès septembre prochain. C’est ce qu’a annoncé hier après-midi la ministre de l’Éducation, Marie Malavoy.

Invité: Jocelyn Létourneau, titulaire de la chaire du Canada en histoire du Québec contemporain à l’Université Laval » 

Transmettre la culture comme mémoire et identité : au cœur du débat sur l’éducation historique des jeunes québécois

revue française de pédagogie jocelyn létourneau

Jocelyn Létourneau, « Transmettre la culture comme mémoire et identité : au cœur du débat sur l’éducation historique des jeunes québécois », Revue française de pédagogie [en ligne], 165, (octobre-décembre 2008), http://rfp.revues.org/1069 (consulté le 10 décembre 2013).

Les dernières années ont été marquées au Québec par un âpre débat sur l’orientation à donner à l’éducation historique des jeunes. On a beaucoup décrié la volonté du ministère de l’Éducation de transformer le cours d’histoire nationale en un cours d’histoire et d’éducation à la citoyenneté. Il faut comprendre pourquoi : changer d’histoire, c’est en effet interroger, voire rouvrir, la mémoire et l’identité. On est ici au cœur du politique. L’article vise à faire état des enjeux sociétaux traversant la réforme actuelle du curriculum d’histoire au Québec.

Pour lire la suite : http://rfp.revues.org/1069?lang=en#quotation

Extrait de l’article « Enseignement de l’histoire: un programme à l’essai en 2014 », paru aujourd’hui dans Le Soleil

« (Québec) Dès septembre 2014, des écoles secondaires testeront un nouveau programme d’histoire né des intentions du gouvernement péquiste de renforcer l’enseignement de cette matière qui a «des conséquences sur la mémoire collective», selon les experts chargés des consultations publiques. Ceux-ci proposent d’abandonner l’approche thématique pour se concentrer sur la chronologie des événements et d’éliminer l’essentiel du volet «éducation à la citoyenneté».

[…]

Jocelyn Létourneau, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec contemporain à l’Université Laval, se dit quant à lui «agacé» par le portrait sombre que les deux experts font du programme actuel. «On a l’impression […] que le nouveau programme a comme conséquence de compromettre la transmission de la mémoire nationale des francophones et de déstructurer la conscience historique qui les rassemble dans un même projet collectif. A-t-on fait la moindre étude pour étayer ces thèses alarmistes […]?» questionne-t-il. »

Pour lire la suite, cliquer ici.

La relation complexe des Québécois avec leur histoire (2011)

D’un côté, on dit que les Québécois ont un problème avec leur passé, qu’ils ne l’aiment pas au point d’en avoir honte. De l’autre, on soutient que la jeunesse montante, ignorante de l’histoire de sa société parce que butant sur des questions de faits et de dates, se détache graduellement du passé collectif pour se recroqueviller dans ses ego identitaires. De manière générale, on prétend que le monde n’en a que pour le présent et que le passé fout le camp. On se demande à partir de quelle plateforme ces briques sont lancées dans la mare de la discussion publique.

[…]

Cliquer pour lire

Cliquer pour lire

Image

À l’émission radiophonique Québec 12-30 : La réforme des cours d’histoire

« Le gouvernement Marois instaure un cours obligatoire sur l’histoire nationale du Québec contemporain au collégial dès l’automne 2014, en plus de lancer une consultation en vue d’une réforme des programmes d’enseignement de l’histoire du Québec, au primaire et au secondaire. Est-ce une réforme nécéssaire et pertinente? Est-ce une réforme partisane? Est-ce réalisable pour la rentrée 2014 dans les cégeps?

Invités :
Mario Beauchemin
président, Fédération des enseignantes et enseignants de CEGEP du Québec

Jocelyn Létourneau
titulaire de la Chaire de recherche du Canada en histoire du Québec
Université Laval

Marie Malavoy
ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport »

Cliquez sur l'image pour écouter l'entrevue

Cliquez sur l’image pour écouter l’entrevue

Entrevue radio

Une entrevue réalisée avec Jocelyn Létourneau à l’émission de radio Phare Ouest, diffusée à Radio Canada Vancouver le 26 mars 2013.